bluesiac

zu

ZU et Les Zigs
"Acte I, Scène 1
En concert à la Grooverie "
Bluesiac BL8721
Juin 2019

01 On ne vit qu'une fois
02 Homme de joie
03 Je parle mal
04 Que le rose nous grise
05 Mûr pour le blues
06 On joue les bleus
07 Allonz au tortillage
08 Blanc-bec
09 Le blues des shoes
10 Pourvoir
11 J'suis bourré (I'm Tore Down)
12 Tire ailleurs

ecouteEn écoute...

"On ne vit qu'une fois"

"Mûr pour le blues"

"Blanc-bec"

"Pourvoir"


Portraits chinois

Si vous étiez :
Un artiste étranger : Donald Westlake
Un artiste français : Serge Gainsbourg
Une star du rock morte avant l'âge de 30 ans : Robert Johnson… ah du rock ? Keith Richards !
Un tube : Get Back
Un blues : Do You Know What It Means To Miss New Orleans (version Billie Holiday)
Un disque (vinyle) : Roxy & Elsewhere (Frank Zappa)
Une guitare : Giannini Craviola 1978
Un homme politique : Michel Ricard, non… Rocard ! Mais ça commence à dater…
Un alcool : Michel Ricard, non… la bière !
Une cigarette : 7 ans au mois de janvier 2015.
Une couleur : rouge
Stones ou Beatles : I'M So Tired that I Can't Get No Satisfaction


Voir aussi les pages Bluesiac
sur ZU et sur Les Blouzayeurs




.:: ZU et Les Zigs ::.


Après "Blues de là !" (2014) du duo Les Blouzayeurs et "Mûr pour le blues" (2015), exercice solo bourré d'invités, dont Benoît Blue Bloy, ZU sort son troisième CD consacré au blues made in France et en français, fidèle au label Bluesiac.
Intégralement financé par une campagne de crowdfunding via Ulule, le public a clairement exprimé son intérêt pour le blues de ZU.

Autre nouveauté, ce blues est qualifié de "bio".
Avec l'humour et le cynisme qu'on lui connaît, ZU affirme là une conviction en forme de concept. La formule est habile car elle évite d'une part le caprice nerveux et franchouillard, en parlant plutôt de terroir et de proximité. Par ailleurs, le propos bio est dans l'air du temps, voire garant de la survie de l'espèce, et ZU ne craint pas l'opportunisme dans la mesure où sa démarche est cohérente et bien nourrie...

Quartet de blues-groove lyonnais créé en 2018.
ZU (guitares, chant) - Georges-Henry Peyrin (claviers) - Laurent Coulaud (batterie) - Jean-Michel Fabris (basse/chœurs).

Du blues bio !
Comment déguster une musique fraîche, locale et excellente pour la santé ?

Le quartet ZU et les Zigs cultive un blues directement issu du terroir.
Pourquoi aller chercher à l'autre bout de la terre ce qui pousse ici ?
Surtout quand ça a du goût.

Bourrés d'éthique - au point de sauter sur place - ces quatre bluesiculteurs essaiment leur grain de folie et sèment la bonne parole.
Aucune posture, pas de discours ni de prosélytisme, juste un bouquet de mots cueillis au gré des humeurs : poésie à loisir, pointe de cynisme, colère à moudre, humour poivré (noir de préférence)…
La nature reste encore généreuse même si le climat est rude !

Côté rythme, la subtile combinaison d'un blues juste un peu gras (mais pas trop) et d'un concentré de groove relève le plat comme il se doit.

C'est désormais à proximité que ça se passe.
Et par ici, on ne manque ni d'idées, ni d'essences pour bâtir des bicoques en bois ou des projets cohérents… les juke joints se font rares, réincarnons-les !

zu et les zigs

zu et les zigs


• Chroniques, interviews, etc : 
- Radio Coteaux interview (octobre 2019)
- BluesAlive76 (septembre 2019)
- Power Blues (sélection du Collectif des radios Blues, septembre 2019)
- Blues Café Radio (en sélection "nouveautés", septembre 2019)
- Deblocnot (septembre 2019)
- Paris Move (septembre 2019)
- Blues Again (septembre 2019)
- zicazic (juillet 2019)

• Liens ZU et les ZIGS:
- Site zublues.fr
- Chaine Zu youtube
- Page facebook


Voir aussi les pages Bluesiac sur ZU et sur Les Blouzayeurs


Recueil : Le blues dans tous mes états (de ZU)
98 pages, format poche
ISBN 979-10-92921-04-5
Dépôt légal : 4ème trimestre 2014

recueil recueil dos

Un recueil de 47 textes, la plupart mis en musique, du blues au sens sanguin du terme, une encre noire sous la peau pâle.

A noter, 3 adaptations en français de blues américains, "Stormy Monday/Lundi pourri" (T-Bone Walker, 1947), “If You See My Pigmeat/Pigmeat la cochonne” (Blind Boy Fuller, 1937), “I’m Tore Down/J'suis bourré” (Sonny Thompson pour Freddie King, 1962).

Préface de Benoît Blue Boy, le pionnier du blues en français (1er album en 1979).
Prix de vente : 13 €
Editeur : le Pédalo Ivre, Maison des Passages, 44 rue St Georges - 69005 Lyon - http://www.lepedaloivre.fr/#zu_blues

 

© 2008-2020 Bluesiac, une division de Brennus Music