bluesiac


raoul

Raoul Ficel
"Sur la route"
Bluesiac BL 8723
Février 2020

01 Danser Le Rock And Roll
02 Pas Tout Juste
03 Ma Chérie Ma Belle
04 J'Sais Plus
05 Stompin' At Greg's
06 Regarde Mieux
07 Me La Couler Douce
08 Sur La Route

ecouteEn écoute...

"Danser le rock and roll"

"Pas tout juste"

"Sur la route"

 


Portait chinois : Raoul Ficel
- un artiste étranger : Tom Waits
- un artiste français : Jacques Higelin
- une star du rock morte avant 30 ans : Jimi Hendrix
- un tube : Le zizi Pierre Perret
- un blues : If I get lucky (J.B. Lenoir)
- un disque (vinyle) : BBH 75 (Higelin)
- une guitare : La mienne Epiphone Sorrento
- un homme politique : Mohandas Karamchand Gandhi
- un alcool : Une bierre : "Big Mama Red " au ABGB à Austin Texas
- une cigarette : Une bien roulée
- une couleur : Rouge
- Stones ou Beatles : Stones


.:: L'univers de Raoul Ficel ::.


 Raoul Ficel

DANSER LE ROCK AND ROLL
Alors comme ça tu reviens
Où étais-tu depuis tout ce temps
A faire le vagabond
Pour aller chercher ta belle
Tu sais ici tu es chez toi
Et il y a ta guitare qui t’attend

Pour nous jouer le rock & roll
Le two steps et le boogie
Le mambo le zydéco
Le blues et le boogaloo
Tu peux même jouer ta vielle valse
Pour faire le monde danser

Travailler c’est trop dure
Et voler c’est pas beau
On connaît la chanson
T’en fais donc pas pour ça
Ici on a besoin de toi
Pour nous faire rêver et danser

Danser le rock & roll
Le two steps et le boogie
Le mambo le zydéco
Le blues et le boogaloo
Tu peux même jouer ta vielle valse
Pour faire le monde danser

(Philippe Raoul Coudougnan)

PAS TOUT JUSTE
Pourquoi tu m'tournes le dos
Quand je viens vers toi
Pourquoi tu m'tournes le dos
Au moins regarde-moi
Tu sais bien,
Que j'suis bien qu'dans tes bras

Qu'est-ce-qui n'va plus chez toi
Dans ton regard, il n'y a plus d'place pour moi
Qu'est-ce-qui n'tourne pas rond
Qu'est-ce-qui s'passe, pourquoi c'est plus si bon
J'voudrai bien,
Que tu m'prennes dans tes bras

Bien sûr j'ai pas tout juste
Mais pas tout juste, c'est aussi pas tout faux
Bien sûr j'ai pas tout juste
Mais pas tout juste, c'est aussi pas tout faux
J'f'rai tout c'qu'il faut
Pour qu'tu t'sentes bien dans mes bras

(Philippe Raoul Coudougnan)

MA CHERIE MA BELLE
Chaude comme la braise
Douce comme la brise
D’un geste elle m’apaise
D’un souffle elle me grise
C’est ma chérie, ma belle
Belle, rebelle
Sauvage, sensuelle
Et nos corps s’emmêlent
Et si je hurle à la mort
C’est que son feu me dévore

Rouges comme les braises
Tes lèvres attisent
Mon désir je les baise
Je les croquent à ma guise
Mon ange tu m’ensorcelles
Quand tu déploies tes ailes
Ma chérie, ma belle
Je suis au septième ciel
Et si je hurle à la mort
C’est que ton feu me dévore

Elle sait que je l’attend
Elle prendra tout son temps
Elle sait que je l’attend
Mais je serai patient
Pour goûter à ton miel
Ma chérie, ma belle
Et si je hurle à la mort
C’est que son feu me dévore

(Philippe Raoul Coudougnan)

J' SAIS PLUS
J'sais plus, comment faire avec toi
J'sais plus, comment faire avec toi
Je n'aurais jamais cru
Qu'on en arrive là

J'dirai plus "comme tu veux"
J'dirai plus "on verra"
J'te prendrai par le bras
J'saurai lire dans tes yeux
Mais j'sais plus, comment faire avec toi
Je n'aurais jamais cru
Qu'on en arrive là

Dis moi qu'un jour
Un jour ça ira
Même si c'est pas toujours
Dis moi même qu'on en reste pas là
Mais j'sais plus, comment faire avec toi
Je n'aurais jamais cru
Qu'on en arrive là

J'suis sûr, sûr, qu'un jour ça ira
J'suis sûr, sûr, qu'un jour ça ira
J'apprendrai mon amour
Comment faire avec toi

(Philippe Raoul Coudougnan)

REGARDE MIEUX
Tu ne me vois pas
Regarde mieux
Tu ne me vois pas
Regarde mieux
Je suis toujours là
Autour de toi

Tu ne me sens pas
Ferme les yeux
Tu ne me sens pas
Ferme les yeux
Je suis toujours là
Tout contre toi

Là où tu vas
Je suis dans tes pas
Là où tu vas
Je suis dans tes pas
Depuis toujours
Je suis là

Tu ne m’entends pas
Ralentis un peu
Tu ne m’entends pas
Ralentis un peu
Un souffle, un murmure
Je chante pour toi

(Philippe Raoul Coudougnan)

ME LA COULER DOUCE
J’avoue, qu’avec le temps qu’il fait
J’irai bien faire un tour
Du côté de la rivière
Guitare en bandoulière
Pour me la couler douce

J’avoue, que par les temps qui courent
Et tout compte fait
J’irai bien prendre l’air
Me sortir de cette galère
Et me la couler douce

J’ai tout donné, tout misé
Tout compté, tout organisé
Tout porté, tout entassé
Tout rangé, débarrassé
J’ai tant aimé, tant pleuré
Tant marché, tant prié
Tant couru, attendu
Attendu que de temps perdu

J’avoue, si il nous reste un peu de temps
Ma jolie, mon amour
Alors il est grand temps
De prendre tout notre temps
Pour se la couler douce

(Philippe Raoul Coudougnan)

SUR LA ROUTE
Sur la route, ensoleillée
De nos vingt ans
Libres comme le vent

On avait bien le temps
Sous les étoiles
Au soleil de minuit
Rêveurs, insouciants

Des nuits bleues andalouses
Mon ami t’en souviens-tu
A la vie à la mort insoumis
Nous dansions comme des fous

Sur la route, ensoleillée
De tes vingt ans
Mon enfant prends ton temps

(Philippe Raoul Coudougnan)

© 2008-2012 Bluesiac, une division de Brennus Music
:PF\P"